Manifestation à la ferme de Mazeyras le 9 octobre pour s'opposer à une antenne

La manifestation a réuni environ 500 personnes (d'après France 3), des paysans très concernés (dont l'Anast), de diverses associations représentant des électro-sensibles (Robin des toits et Ondes citoyennes [63], co-organisateurs, AZB, Ly'ondes, collectif Santé Sail environnement…), des collectifs Stop Linky 5G (Haute-Loire, Loire…) et beaucoup d'individus, dont des électro-sensibles de la région.

Vidéo : interventions Guy (Ondes citoyennes) ; Marie-Jo (Stop Linky 5G Loire et Haute-Loire) ; Marie-France (Robin des toits), texte sur les lanceurs d'alerte

A l’appel d’Anti-Antenne 5g Versihlac, France Nature Environnement 43, La grange du futur, Halte au contrôle numérique, Ondes Citoyennes, Robin des toits, Stop Linky-5G 43 Marches du Velay-Rochebaron, Stop Linky 5G Loire, Stop Linky Pilat, Stop Linky 5G Forez, AZB (Association Zones Blanches), PRIARTEM, Coeur d'EHS, Confédération paysanne des Hauts de France, SERA (Santé Environnement Rhône Auvergne), Phonegate, SSO (Santé Sans Ondes), ACCU 71 (Alerte Citoyenne Communauté Urbaine 71), Comité Stop Linky La Roche sur Yon, Résistance 5G Nantes, Lyondes,
NUPES 43, La France Insoumise 43, ACE Hendaye (Association Citoyenne Environnementale),
Collectif Stop Linky Tarn Sud, EELV 43 (Europe Écologie les Verts), Le Collectif Saône-Beaujolais Stop Linky-5G, Citoyens Communicants 66, Stop Linky Comtat Ventoux (84), Stop Linky et 5G du Pays de Condé (59), Stop Linky Rivesaltes (66), Périgny antilinky5G (17), Collectif citoyen Terra Libera, pour une Corse sans 5G et un monde vivant, Collectif Stop Linky-5G Montpellier, Citoyens Éclairés (56), Stoplinky des Olonnes (85), Coordination de collectifs stop Linky Gazpar et 5G de la Gironde, Collectif Stop Linky-Gazpar et 5G Artigues (33), Patrick Pilon (éleveur de lapin dans la Sarthe), Joël de Koninck, éleveur de bovins (61) victime des CEM artificiels et membre de l'ANAST (Animaux sous Tension)

Après l’installation d’une antenne 4G à 250 mètres de leur ferme, la production de lait a chuté, et les vaches sont rentrées en léthargie complète, 50 seraient mortes (sur 200).

Le tribunal administratif de Clermont-Ferrand a décidé d’un arrêt de 2 mois pour comparer leur vitalité avec ou sans ondes électromagnétiques, mais le conseil d’état a annulé cette décision.

NOUS DEMANDONS LE RESPECT DE LA DÉCISION DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF POUR PERMETTRE L’EXPERTISE

FACE À L’EXPLOSION DU NOMBRE D’ÉLECTRO-SENSIBLES (DÉJÀ PLUS DE 5 % DE LA POPULATION FRANCAISE), NOUS EXIGEONS DE VRAIES MESURES DE PROTECTION

C'est en effet la 1e fois qu'une décision de justice - encore modeste : débranchement pendant deux mois pour expertiser - intervient dans ce type d'affaires qui se multiplient au gré des implantations nouvelles d'antennes (triplement prévu dans les zones rurales, avec la disparition programmée des zones blanches où se réfugiaient les EHS ; 30% en plus en ville).

Une victoire permettrait d'aborder la pollution, l'électro-smog, dont sont victimes aussi les humain.e.s, pour le moment totalement niée par le pouvoir. Il a notamment fait donner l'ANSES (Agence Nationale Sécurité Sanitaire) pour produire un rapport scandaleux qui refuse toute implication de la 5G en prétextant qu'il n'y aurait pas d'étude prouvant des effets négatifs sur la santé, ce qui est faux.

D'après une recherche effectuée par les auteurs du documentaire "L'onde d'un doute", 1527 études dans le monde (soit 68% des études sur le sujet) prouveraient qu'il y a bien des effets, même en dessous des valeurs limites fixées par l'ICNIRP.

Tract des collectifs Stop Linky 5G Loire, Haute-Loire...

Tract de Robin des toits

Manifeste de Robin des toits

Sources médias

Zoomdici 42-43

France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Le Progrès

Une réponse sur « Manifestation à la ferme de Mazeyras le 9 octobre pour s'opposer à une antenne »