Non à l’antenne-relais de Versilhac

Réunion organisée par le collectif : Vendredi 11 Novembre 2022 à 20h00
à la salle de la Grange du Musée
de VERSILHAC

Reportage au journal national de France 2 à 20 h le 13/10/2022

Les zones blanches sont ces lieux où certains abonnés au téléphone mobile se plaignent d'une mauvaise réception, mais où d'autres (les électro-hyper-sensibles ou EHS, les animaux...) trouvent refuge contre l'excès d'ondes électromagnétiques.

Le gouvernement, qui ne considère que les premiers, a lancé un plan New Deal mobile pour supprimer toutes les zones d'ombre, jugées préjudiciables aux opérateurs téléphoniques... C'est dans ce cadre qu'une antenne-relais Free devrait être installée à Versilhac, pour mieux couvrir Versilhac, le site de la Chapelette, la via Fluvia, la RD105...

Pourtant, une grande partie des habitant·e·s se sont mobilisé·e·s contre ce projet : ci-dessous l'argumentaire du collectif créé à cette occasion

Lors d'une première consultation, les habitants avaient été catégoriques : ils refusaient l’installation de cette antenne-relais en se référant à l’affaire de Mazeyrat-d’Allier où des vaches périssent depuis l’installation d’une antenne. Cela avait conduit au retrait du projet par la mairie.

Mais le préfet est intervenu pour en imposer une autre où, cette fois, le oui l'a emporté par 72 voix contre 58, sur 173 votants, ce qui ne témoigne pas d'une adhésion sans conditions. Les opposants ont notamment relevé que les jeunes majeurs vivant dans leur famille à Versilhac, dûment inscrits sur les listes électorales, n'ont pas été conviés à voter. Le conseil municipal doit redébattre de ce projet le 28 novembre.

Les membres du collectif veulent, d'ici là, mieux expliquer à la population les conséquences réelles de cette antenne, notamment du fait de sa très grande hauteur : 42 mètres !

Simulation festive de la hauteur de l'antenne le 16 ctobre :

2 réponses sur « Non à l’antenne-relais de Versilhac »